Zeste de diet dieteticienne nutritionniste Versailles Viroflay 78 Yvelines
Annaïck Ronarch
Diététicienne Nutritionniste

06 79 46 48 85

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas.

Certains d’entre vous m’ont déjà demandé « comment faire pendant les fêtes ?», « ce sera compliqué de suivre vos recommandations durant les fêtes »,  « que me conseillez- vous de manger au repas de Noël »

Pas de panique !!!

Effectivement je comprends que vous souhaitez passer cette période sans le cadeau des kilos en plus et que tous ces surplus de nourriture et de calories supplémentaires vous fassent peur.

Mais n’oubliez pas qu’il s’agit d’une période particulière de retrouvailles en famille, de « repas plaisirs » dans la joie et la bonne humeur, la convivialité.

Voici quelques astuces afin de passer cette agréable période bien détendu.

repas fêtes apéritif

Les 10 commandements pour passer de bonnes fêtes.

N°1- Tu n’anticiperas pas.

Je ne me serre pas la ceinture sur les jours et encore moins sur les semaines précédants les fêtes.

Pourquoi ? Ayant mis votre organisme et votre moral à rude épreuve, vous risquerez de craquer encore plus durant le repas.

Mieux vaut faire attention après les festivités en allégeant vos diners. Sans oublier l’activité physique !

N°2 – Avant de partir, tu collationneras.

Je prends un en-cas léger avant de me rendre au diner de Noël.  

Par exemple un fromage blanc riche en protéines, un mug de soupe riche en fibres, une tartine de pain à l’épeautre riche en glucides lents et fibres.

Pourquoi ? Cela vous évitera d’être affamé et de vous ruer sur les biscuits apéritifs, vraie bombe calorique !

repas fêtes apéritif champagne vin

N°3 – Les calories vides, tu chasseras.

A l’apéritif, j’opte pour une coupe de champagne, un verre de vin, un jus de fruits ou de légumes.

J’évite les kir et cocktails plus riches en sucre.
Pourquoi ? L’alcool contient ce que l’on appelle des calories vides, c’est-à-dire sans autres nutriments utiles à notre corps comme les vitamines et minéraux.

repas fête apéritif saumon fumé

Pour mémoire :1 gramme d’alcool apporte 7 calories.

Durant le repas, n’oubliez pas d’alterner : 1 verre de Vin – 1 verre d’eau.

Et si le cœur vous en dit, choisissez une eau pétillante qui facilitera votre digestion.

Conseil bonus : prendre un grand verre d’eau au coucher et un autre au réveil : votre tête vous dira « merci ».

N°4 – L’apéro, tu gèreras.

L’apéritif est un moment convivial qui permet de bien débuter les festivités.

Dans la mesure du possible je privilégie les dips de crudités à la place des biscuits, les canapés au saumon fumé à la place des feuilletés, les olives à la place des cacahuètes….

repas fêtes apéritif olives

Pourquoi ? le fait de mastiquer apporte le rassasiement plus rapidement. Mais petit rappel : les légumes contiennent également des fibres et vitamines.

Et si les cacahuètes, les pistaches et autres fruits oléagineux font vraiment votre bonheur, je vous conseille de les choisir avec leur coquille. Le temps de les décortiquer vous permettra d’en manger moins. Second avantage : ils ne vous apporteront pas de sel.

Les biscuits industriels sont riches en sel, en graisses et parfois en sucre. Ils contiennent du glutamate ( E620 ) , exhausteur de gout qui stimule l’appétit. A noter que cet additif a de nombreux effets défavorable pour la santé.

N°5 – Ta règle de conduite, tu respecteras : une fois et une seule.

J’évite de me resservir.

Oui, oui, je sais que c’est très tentant de se resservir du délicieux foie gras de Papy Claude ou de la succulente bûche de Taty Simone qui vous fait de l’oeil.

Mais non, pas cette année ! Une fois et une seule, promis.

Comment ? en lisant le conseil N°5

N°6 – La pleine conscience tu pratiqueras.

Je mange en pleine conscience, lentement, en restant à l’écoute de mon corps et de mes sensations.

Je prends le temps de bien mastiquer et de m’arrêter de manger quand le rassasiement est présent.

Pourquoi ? Il faut 20mn pour que le signal de rassasiement arrive au cerveau. En mangeant vite nous mangeons plus et nous ne savourons pas notre repas. Outre le côté diététique-nutrition, nous mangeons aussi pour le plaisir. Le plaisir alimentaire s’obtient par la mise en action de nos 5 sens et donc en prenant notre temps.

repas fêtes entrée fruits de mer

N°7 – Entre les 2 ton cœur balancera.

Je remplace des entrées et plats gras par des mets plus « light » mais tout aussi savoureux.

Comment ? Les fruits de mer sont excellents en entrée tout comme le saumon fumé.

Ils sont beaucoup moins gras que leur voisin le foie gras

repas fêtes bûche glacée

Le saumon apporte en moyenne 170 calories pour 100g contre 500 cal pour le foie gras. Le poisson  est 2 fois plus riche en protéines et plus de 2 fois moins riche en graisses.

Un poisson en croûte de sel, une volaille seront parfaits en plat principal avec en bonus beaucoup moins de graisses que le traditionnel chapon farci ou gigot d’agneau.

N°8 – La bûche tu apprécieras .

Je m’accorde le droit de déguster la traditionnelle bûche à la crème au beurre.

Comment ? Juste une petite part à savourer bouchée après bouchée avec plaisir et délectation…

Mais si vous tenez vraiment à réduire la note calorique sachez qu’une part de bûche glacée vous fera gagner environ 180 calories par rapport à la bûche pâtissière.

N°9 – Le plaisir tu conserveras.

Je ne me torture pas l’esprit durant toute la soirée en pensant aux calories absorbées. Demain sera un autre jour.

 Pourquoi ? La culpabilité alimentaire est une porte d’entrée au développement d’une relation malsaine avec les aliments et le corps et, possiblement, de troubles alimentaires.

Le plus important : profiter de sa famille et de ses amis et donc de l’instant présent.

N°10 – La Fête tu feras.

repas fêtes noël

Je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes Fêtes de fin d’année auprès de vos proches, familles, amis.